Nous sommes le dimanche 20 octobre 2019
Actualité économique

Une nouvelle législation pour la micro finance en Tunisie

18/11/2011 20:22
Lors de la réunion périodique du premier ministère à Kasbah, le représentant du ministère du Commerce a affirmé que le marché est approvisionné régulièrement surtout depuis le début de mois de Novembre.

Lors de la réunion périodique du premier ministère à Kasbah, le représentant du ministère du Commerce a affirmé que le marché est approvisionné régulièrement surtout depuis le début de mois de Novembre. Bien entendu, avant élections, on a eu quelques perturbations dues à un approvisionnement excessif des ménages tunisiens. Dans ce cadre, Lassaad Abidi, a précisé que l’approvisionnement en lait est régulier avec 8 millions de litres de stocks, « ce qui nous amène à penser qu’on n’aura probablement pas besoin d’importation ».

S’agissant des résultats du commerce extérieur, il a signalé que les exportations ont évolué de 8.8% durant les 10 mois de 2011, alors que les importations ont progressé de 6.1%. Le régime off shore est soutenu. Le taux de couverture s’élevait à 75.1%. Donc, le déficit commercial a régressé de 58,1 millions de dinars.

Le représentant du ministère de l’Intérieur, pour sa part, a mis l’accent sur la stabilité qui marque le climat sécuritaire en Tunisie surtout avec l’arrestation de 45 mille individus suspects de délits jusqu’au 17 novembre.

La représentante du ministère des Finances, Mme Souhir Taktak, a évoqué la nouvelle législation visant à organiser le secteur de la micro finance englobant les micro-assurances, les dépôts et les transferts du fonds. « Il s’agit d’un nouveau service, celui de micro-assurance qui permettra aux institutions de micro-finance de commercialiser les produits d’assurances dont l’objectif est d’intégrer le maximum de population cible non associative »

Elle a ajouté que la réglementation a été élargie pour englober d’autres bénéficiaires. En effet et avant la parution de la loi, on n’était autorisé à accorder des microcrédits qu’aux associations agrées par le ministère des Finances. La nouvelle loi y a ajouté d’autres types d’institutions de micro finance avec un capital minimum de 3 millions de dinars pour mieux organiser le schéma actuel de petites associations qui méritent d’être plus structurées et renforcées. « La nouvelle autorise plusieurs formes de réorganisations sous forme de réseautage, de GIE (groupement d’internet économique) ayant pour but de professionnaliser ces associations et renforcer les capacités humaines ».

De même, ce cadre a été renforcé surtout avec la mise en place des normes prudentielles et des normes spécifiques essentiellement l’instauration d’une autorité de contrôle des institutions de micro-finance qui va veiller à l’application de ce cadre, garantissant la transparence financière de ces associations.

Le représentant de ministère de l’Equipement, Ghazi Chérif a relevé que des dégâts importants ont été enregistrés suite aux pluies qui se sont abattues dernièrement sur la Tunisie. 14 gouvernorats ont été affectés dont les plus touchés sont ceux de Zaghouan, Béja, Kairouan, La Manouba , Nabeul et de Sousse.

Une évaluation a été faite dans ce cadre, nécessitant la mobilisation de crédits de l’ordre de 25 millions pour réaliser les travaux nécessaires. « Un travail d’urgence a été fait de manière à rétablir la circulation dans la majeure partie des cas sauf pour les routes. La réalisation de signalisation horizontale et verticale sert à sécuriser les usagers. C’est un travail provisoire. Pour le définitif, on est en train de lancer des études au cas par cas. Alors que pour le moyen terme, on attend les crédits pour pouvoir entamer les travaux sur les routes » a t-il expliqué.

African Manager
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos