Nous sommes le jeudi 2 février 2023
Actualité économique

Tunisie-Budget 2012: 68 % des dépenses de gestion consacrés au social

29/12/2011 08:07
Le budget de l'Etat pour 2012, fixé à 22 935 millions de dinars (MD), consacre la part du lion au volet social, qui représente 68% des dépenses de gestion, estimées à 13 540 MD.

Le budget de l'Etat pour 2012, fixé à 22 935 millions de dinars (MD), consacre la part du lion au volet social, qui représente 68% des dépenses de gestion, estimées à 13 540 MD. Pour ce qui est des dépenses de développement, évaluées à 5200 MD, elles sont dédiées à 68%, au secteur économique.

Les ressources du budget proviennent à hauteur de 70 % des ressources propres et de 30 % de l'emprunt. Les prévisions du projet de budget de l'Etat 2012, se basent sur trois hypothèses, à savoir l'activité économique, la mobilisation des ressources, et la répartition des dépenses.

Selon le document de budget, la première hypothèse s'inspire des résultats prévus pour, 2011 de l'évolution des différents indicateurs économiques, conformément au modèle de développement pour 2012, de l'adoption d'un prix de référence du pétrole de 100 dollars le baril pour toute l'année, ainsi que d'un niveau de production des hydrocarbures de 3,760 millions de tonnes de pétrole et de 3,355 millions de tonnes équivalent pétrole, de gaz naturel.

La seconde hypothèse prévoit de consacrer au budget de l'Etat, 400 millions de dinars en tant que ressources provenant de l'argent et des propriétés confisqués au profit de l'Etat, outre la mobilisation de ressources extérieures de l'ordre de 3 959 MD dans le cadre de la coopération bilatérale et multilatérale, en vue de renforcer les différentes réformes économiques et sociales.

D'après la 3ème hypothèse, 37,3% des dépenses (8 565 MD) seront consacrés aux salaires contre 7 653 MD prévus pour 2011 . (+ 12,1 %) Ces prévisions ont pris en compte les augmentations salariales dans la fonction publique décidées en 2011 ainsi que le recrutement de 21 138 agents (5 089 dans le secteur de l'éducation, 3 203 dans celui de la santé, 3 075 au ministère de l'Intérieur, 1893 dans le domaine de la jeunesse et des sports, 1356 dans la justice, 978 dans l'enseignement supérieur et la recherche scientifique...) .

Déficit budgétaire

Le projet de budget de l'Etat vise à circonscrire le déficit budgétaire à 6 % du PIB, pour un volume de la dette publique de 46,2 % du PIB, fin 2012, contre 43,3%, fin 2011.

Selon le document de budget 6% est considéré comme un taux acceptable, eu égard aux conditions exceptionnelles par lesquelles passe l'économie nationale. Il s'agit à l'avenir, de maîtriser le déficit et de le maintenir à un niveau bas pour abaisser le niveau de l'endettement public.

4070 MD ont été alloués au remboursement du service de la dette publique (principal et intérêts) et pour permettre à l'Etat d'honorer ses engagements aux plans intérieur et extérieur, surtout que la Tunisie aura à rembourser en 2012, 960 MD au titre de l'emprunt émis en 2002, sur le marché financier international (650 MD de dollars) ainsi que des bons du trésor assimilables (420 millions de dinars).

Le document du budget table sur une pression fiscale de l'ordre de 19,3 %, en tenant compte de la fiscalité sur les produits pétroliers et de 17,8 %, hors pétrole.

Espace Manager
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos