Nous sommes le jeudi 19 septembre 2019
Actualité économique

Tunisair empêche Syphax Airlines d’atterrir à Tunis-Carthage

18/04/2012 14:32
Que se passe-t-il entre Tunisair et Syphax Airlines ? M. Karim Elloumi, commandant de bord et membre du Syndicat des pilotes des lignes tunisiennes, a refusé la mise en place de la nouvelle ligne de la compagnie concurrente Syphax Airlines à l’aéroport Tunis-Carthage.

Que se passe-t-il entre Tunisair et Syphax Airlines ? M. Karim Elloumi, commandant de bord et membre du Syndicat des pilotes des lignes tunisiennes, a refusé la mise en place de la nouvelle ligne de la compagnie concurrente Syphax Airlines à l’aéroport Tunis-Carthage.

M. Elloumi, s’est exprimé, mardi soir 17 avril 2012, sur les ondes d’Express FM, sur les raisons de son refus et l’impact négatif de Syphax Airlines sur Tunisair : « Notre situation est un peu difficile en cette période critique. On a toujours des problèmes urgents non encore réglés. Avec sa nouvelle équipe et ses deux avions flambants neufs, Syphax Airlines représente un produit avantageux et à moindre coût. On doit être à égalité en travaillant de la même manière et avec les mêmes avantages pour protéger le marché tunisien ».
En réponse à ces propos, le fondateur de Syphax Airlines, M. Mohammed Frikha, est intervenu pour mettre les points sur les « i ». M. Frikha s’est dit surpris et fâché de ce refus : « Je n’arrive pas à comprendre cette décision. Je suis parmi les rares hommes d’affaires qui ont investi dans de pareils projets, notamment, après la Révolution. En France, les autorités m’ont accordé le feu-vert pour atterrir dans tous les aéroports. Voilà qu’en Tunisie, mon pays natal, on considère l’aéroport Tunis-Carthage « monopole » de Tunisair. Pourquoi n’ont-ils pas appliqué ces pratiques sur de vraies compagnies concurrentes à l’instar de Air France, Transavia…Mais nous –Tunisair et Syphax Airlines-, appartenant au même pays ! Nous travaillons pour les mêmes raisons : améliorer la situation économique et touristique du pays, de la Tunisie nouvelle. Syphax avec deux avions, ne peut pas concurrencer Tunisair avec ses 32 avions ! Comme chaque Tunisien, j’aime bien améliorer la situation de mon pays. J’espère que Tunisair avance et je vais la défendre, mais je ne peux pas atterrir seulement à Sfax ! ».
M. Frikha a ajouté qu’avec une telle décision son projet risque de devoir aller vers la faillite.
M. Elloumi a indiqué que la compagnie aérienne nationale est prête à aider Syphax, à condition que Tunisair et Nouvelair restent présentes sur le marché. Il a invité M. Frikha à des discussions qui devraient être satisfaisantes pour les deux parties.

Investir En Tunisie
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos