Nous sommes le mercredi 16 octobre 2019
Actualité économique

Souk At-tanmia, un mécanisme original de financement des projets innovants

12/07/2012 07:06
Baptisée Souk At-tanmia, « le marché de développement », est une nouvelle initiative de développement économique, qui offre des dons et de l’accompagnement à la réalisation de projets innovants et générateurs d’emplois.

Baptisée Souk At-tanmia, « le marché de développement », est une nouvelle initiative de développement économique, qui offre des dons et de l’accompagnement à la réalisation de projets innovants et générateurs d’emplois.

Il regroupe à ce jour des partenaires financiers, entre autres, les donateurs de ce programme à l’instar de BAD, DFID, l’Organisation des Nations- unies pour le développement industriel, Tunisiana et Total.

D’autres partenaires en cofinancement sont impliqués dans cette initiative via l’octroi des prêts. On parle aussi de la Banque de financement des petites et moyennes entreprises et la B la banque tunisienne de solidarité.

Il s’agit également du réseau « Dar El Mouaten », réseau citoyen qui représente la société civile à travers plusieurs associations actives réparties sur toutes les régions de la Tunisie, qui serait chargé de l’aspect information. L’Onudi, le British Council, Mediterranean School of Business, le Réseau Entreprendre sont sélectionnés sont des partenaires de mentorat.

Des experts et des spécialistes seraient chargés de la sélection des projets en deux phases et selon deux types de critères. En premier lieu, les organisateurs de Souk At-tanmia évoquent des critères fondamentaux. Ces critères devront obligatoirement être remplis par tout projet pour être retenu en présélection. Il s’agit de la viabilité financière, de la faisabilité et de la création d’emplois et/ou de revenus.

D’autres critères supplémentaires sont aussi exigés. Ils portent sur plusieurs aspects à l’instar de l’innovation, la situation des bénéficiaires notamment les populations vulnérables (femmes, enfants, jeunes, handicapés... S’agissant des modalités de financement, les promoteurs de cette initiative fixent certaines règles.

Le montant des dons devraient ainsi varier entre 10.000 et 30.000 dinars tunisiens (entre 6 660 et 20 000 dollars). Un don pourra servir soit à financer entièrement un projet, soit comme apport pour la mobilisation d’un crédit auprès d’une institution financière.

La phase d’encadrement et de suivi de ces projets serait assurée par l’Onudi. Les candidats vont bénéficier d’une assistance pour remplir les formulaires de participation, assurée par des organisations de la société civile.

Ils vont aussi profiter du suivi de la mise en œuvre des projets, qui engage à la fois les partenaires financiers et les institutions académiques comme la Mediterranean School of Business .

De même, chaque projet se verra désigner un mentor, encadré par l’ONUDI. Des séminaires et des ateliers pour le renforcement des capacités des lauréats en « Business Entrepreneurship » sont également prévus.

African Manager
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos