Nous sommes le samedi 19 octobre 2019
Actualité économique

Pour une meilleure coopération université-entreprise

16/11/2011 10:06
« Pour une meilleure coopération université-entreprise », tel est le thème d’un forum, organisé, mardi à Tunis, par l’Université de Carthage et l’Institut arabe des chefs d’entreprises « IACE » dans le cadre du programme d’appui à la qualité et à l’occasion de la semaine mondiale de l’entreprenariat.

« Pour une meilleure coopération université-entreprise », tel est le thème d’un forum, organisé, mardi à Tunis, par l’Université de Carthage et l’Institut arabe des chefs d’entreprises « IACE » dans le cadre du programme d’appui à la qualité et à l’occasion de la semaine mondiale de l’entreprenariat.

L’objectif de ce forum est d’activer la relation et la communication entre l’université et l’entreprise. Il s’agit également d’identifier des pistes d’action pour l’insertion des jeunes diplômés et la promotion de l’auto-emploi.

Les universitaires et experts, prenant part à cette manifestation, ont mis l’accent sur la nécessité de développer une relation gagnant/gagnant entre l’entreprise et l’université, notamment par le biais d’un échange stratégique basé sur la recherche-développement, bénéfique aux deux partenaires, en particulier, et à l’environnement socio-économique en général.

Dans ce cadre, le président de l’université de Carthage, M. Lassaad El Asmi, a fait savoir que pour une interaction réelle et efficace entre les universités et l’environnement économique, l’université de Carthage a élaboré une stratégie visant à promouvoir son ouverture sur l’environnement académique et socioprofessionnel national et international.

A cet effet, une base de données électroniques en deux langues (française et anglaise) sera créée. Elle pourra être consultée par tous les visiteurs du site de l’université pour identifier, via un moteur de recherche les compétences clés de chaque établissement et structure de recherche.

Par cette action, l’université essaie de faire connaître ses potentialités et sa capacité d’expertise, ambitionnant ainsi de rendre plus visibles les éventuelles prestations de services (expertise, consulting, accompagnement, formation) auprès de son environnement national et international. L’environnement économique, a relevé le président de l’université, aura, par conséquent, plus de facilités pour développer des collaborations avec les institutions.

Par ailleurs, a indiqué M. El Asmi, l’université de Carthage a lancé une deuxième action relative à la mise en place d’un bureau virtuel d’aide à l’insertion professionnelle. Celui-ci a pour objectif essentiel d’encourager les partenariats avec les entreprises et de faire participer celles-ci à la vie de l’université (accueil des étudiants en stage, recrutement des diplômés, accompagnement de futurs créateurs d’entreprises, échange avec des enseignants-chercheurs, participation aux divers événements (forum, stages-emplois, conférences).

Pour sa part, M. Abdelaziz Darghouth, président du Centre des jeunes entrepreneurs de l’IACE, a indiqué que les défis auxquels le pays fait face, notamment au niveau de l’emploi, nécessitent une coopération réelle entre les entreprises et les universités afin de répondre aux attentes des demandeurs d’emploi dont le nombre ne cesse de s’accroître.

Il est nécessaire, a-t-il relevé, d’adapter la formation aux besoins du marché et de procéder à un changement organisationnel tant au niveau de l’université que de l’entreprise.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos