Nous sommes le mercredi 16 octobre 2019
Actualité économique

Les meilleures entreprises exportatrices Cotées à la bourse de Tunis

09/10/2013 09:19
Malgré les contraintes majeures qui s'opposent à toute opération d'exportation, la Tunisie s’est imposée sur la scène internationale comme un pays d'exportation.

Ce positionnement est le résultat d’un choix économique fait depuis les années 70 et qui a fait ses preuves. Mais le modèle commence à s’épuiser avec le ralentissement du rythme de croissance constituant de ce fait désormais un défi pour l’économie nationale.

Depuis deux ans, la Tunisie ne cesse de s’ensevelir dans un marasme économique alimenté par les tensions politico-sociales et la conjoncture internationale assez difficile. Malgré ces difficultés pesantes, les exportations tunisiennes ont pu résister ce qui dénote de la justesse des choix et orientations prises par les opérateurs du secteur. Or en termes de volume, le rythme de croissance des exportations s’est affaibli et la croissance des exportations reste tirée par l’effet prix, ce qui ne pourrait pas être maintenu perpétuellement vue la forte concurrence des autres pays voisins.

Il existe toujours un espoir, à moyen et surtout à long terme, de voir la Tunisie tirer profit de la transition démocratique. Ce pays bénéficie déjà, par son étroit rattachement à l'Europe, d'une position prioritaire en tant que site pour la délocalisation des productions d’une part mais également pour la fourniture de services, de recherche et bien plus…

Dans notre article, nous n’allons pas nous attarder sur les réalisations du commerce extérieur mais nous essayerons plutôt de nous arrêter sur les performances en termes d’export des sociétés cotées à la bourse de Tunis.

Le secteur technologie est le premier exportateur

Le secteur technologique en général est mis au cœur de la stratégie national d’exportation vue la forte valeur ajoutée dégagée. Ses exportations sont en suite à l'intégration de plus en plus accrue de notre industrie, mais aussi par la réussite du passage de la sous-traitance à la co-traitance du produit semi-fini et fini à haute valeur ajoutée.

Le groupe OTH en est la parfaite illustration. Il se classe en tant que premier exportateur sur la bourse de Tunis après l’autre géant Poulina. Aujourd’hui, OTH est l’un des plus importants groupes privés coté en bourse réalisant un chiffre d’affaires export de l’ordre de 271 MDT. Le groupe opère principalement dans trois secteurs d’activités différents : la câblerie, la mécatronique et les télécoms.

Dans le même secteur, le groupe Telnet Holding qui opère dans l'ingénierie offshore et de conseil dans l'innovation et les hautes technologies réalise un chiffre d’affaires de plus de 35 MDT provenant à hauteur de 96% de l’export.

Le secteur Agro-alimentaire et boissons est un challenger

Après la technologie, c'est le deuxième secteur le plus exportateur de la bourse de Tunis grâce au géant et fleuron de l’économie nationale Poulina Group avec ses 95 filiales et 9 pôles d’activité. Le groupe a exporté pour plus de 202 MDT en 2012 dont près de 40% provenant des produits de grande consommation.

L’autre mastodonte de l’économie nationale, et de l’industrie agro-alimentaire en Tunisie, le groupe SFBT, a réalisé un chiffre d’affaires export en 2012 d’un peu plus de 33 MDT en progression sensible de 37% par rapport à 2011.

Dans ce secteur de géants, une PME arrive à se procurer une place à savoir Land’Or qui voit ses exportations progresser sensiblement grâce à son entrée au marché marocain. D’ailleurs au premier semestre 2013, elle a exporté pour près de 11 MDT en progression impressionnante de 171% par rapport à la même période en 2012.

Le secteur de l’industrie chimique tributaire des prix mondiaux

Il est l'un des moteurs de nos exportations et dont dépend parfois la santé de notre économie. D’ailleurs les deux sociétés qui appartiennent à ce secteur ont généré au cours de l’année 2012 un chiffres d’affaires export de près de 193 MDT soit la troisième place du classement.

Le groupe ALKIMIA a réalisé, courant l’année 2012, un chiffre d’affaires export de 181 MDT porté principalement par la hausse du volume des ventes suite à l’entrée de nouveaux marchés accompagnée par l’appréciation du cours du Dollar US.

Le groupe Air Liquide a enregistré un chiffre d’affaires export de 9 MDT pour un total revenu de près de 63 MDT.

Le secteur Automobiles et équipementiers directement lié à la zone Euro

Sur les cinq plus fortes sociétés exportatrices, deux valeurs appartiennent au secteur Automobiles et équipementiers à savoir ASSAD et Eurocyles.

Malgré une conjoncture économique difficile, un climat social assez tendu et l’intensification de la concurrence, le groupe ASSAD est parvenu en 2012 à augmenter son chiffre d’affaires export pour atteindre les 63,21 MDT soit le niveau le plus élevé historiquement.

Euro-Cycles, entreprise spécialisée dans la fabrication de vélos et cycles exclusivement destinés à l'export, a enregistré au cours de ces dernières années une croissance importante de son activité. D’ailleurs la société figure à la 5ème place des sociétés cotées les plus exportatrices pour un montant de 48,5 MDT.

Le secteur pharmaceutique reste à la traine

Malgré une volonté nationale de faire de la Tunisie un pôle d'exportation des services de santé à l'horizon 2016, le secteur pharmaceutique représente le maillon faible des secteurs exportateurs. En 2012, le chiffre d’affaires export des deux leaders du marché de l’industrie pharmaceutique à savoir SIPHAT et ADWYA a été d’à peine 7 MDT.

Tunisia IT
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos