Nous sommes le mardi 15 octobre 2019
Actualité économique

Le capital-investisseur Abraaj soutient PEC

29/07/2013 14:53
Selon Jeune Afrique, la société tunisienne spécialisée dans l’injection plastique PEC (Plastic Electromechanic Company), qui cherche un soutien financier depuis près d’un an pour poursuivre son développement ; aurait finalement trouvé son bonheur auprès du capital-investisseur Abraaj.

En effet, c’est finalement le fonds de private equity Abraaj qui est monté au capital, faisant de PEC son cinquième investissement en Tunisie. La société, qui fournit notamment l’industrie automobile européenne, enregistrait en 2012 une croissance de 15% et, pour 2013, son PDG et fondateur Imed Charfeddine vise un chiffre d’affaires de 30 millions de dinars, soit environ 15 millions d’euros.

Toujours selon Jeune Afrique, la prise de participation d’Abraaj, d’un montant confidentiel, lui a permis d’investir plusieurs millions d’euros dans plusieurs projets : le rachat à Angers, en France, de l’activité de l’allemand Poschmann et la création d’une usine au Maroc qui devrait entrer en production à la fin de l’année.

« La construction de l’usine marocaine est un pas important dans la trajectoire de croissance de PEC et nous sommes enthousiastes à l’idée d’accompagner l’entreprise dans la construction de cette nouvelle usine, le développement de nouveaux produits et l’extension de son empreinte internationale », a déclaré Adel Goucha, le directeur du groupe Abraaj.

PEC a également engagé un projet avec un grand groupe français du packaging cosmétique. « L’usine verra le jour en Tunisie dans les prochains mois », se félicité le PDG. « Ces développements internationaux nous permettent de sécuriser la chaîne de livraison, dans le contexte social et politique actuel de la Tunisie, d’acquérir de nouveaux savoir-faire techniques et de nous rapprocher de nos clients européens ».

Tunisia IT
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos