Nous sommes le jeudi 17 octobre 2019
Actualité économique

Latécoère déménagerait de la Tunisie vers le Mexique

22/02/2012 09:05
Décidément, les mouvements sociaux qui continuent à entraver la vie économique en Tunisie ne cessent de provoquer des dégâts et d’amplifier l’hémorragie de délocalisation des entreprises étrangères.

Décidément, les mouvements sociaux qui continuent à entraver la vie économique en Tunisie ne cessent de provoquer des dégâts et d’amplifier l’hémorragie de délocalisation des entreprises étrangères.

En effet, selon ladepeche.fr, l'équipementier aéronautique français, Latécoère étudierait sérieusement une possible retrait de ses activités en Tunisie et travaillerait en toute discrétion sur un projet d'implantation au Mexique afin de délocaliser une partie de la production tunisienne.

En Tunisie, Latécoère emploie près de 900 salariés sur deux sites de production dans les zones industrielles de Charguia et de Fouchana à Tunis, dans des unités qui appartiennent à Latelec, filiale à 100 % de Latécoère spécialisée dans le câblage aéronautique et les armoires électriques pour les programmes avion d'Airbus (A320, A380...), de Dassault et d'Eurocopter.

Une source proche du dossier confirme que Latécoère cherche bien à « sécuriser sa production trop soumise depuis plusieurs mois aux mouvements revendicatifs locaux » avec une option pour le Mexique, confirme ladepeche.fr.

Une telle délocalisation de charges présente de nombreux avantages pour Latelec, ajoute le site français. Tout d'abord, l'industriel assurerait une double source d'approvisionnement (Tunisie et Mexique) à Airbus et ses autres clients au moment où les cadences de production ne cessent d'augmenter. Ensuite, elle permettrait à Latelec de s'installer en zone dollar et de travailler en « dollar natif » et s'affranchirait ainsi des fluctuations de change. Enfin, une implantation au Mexique permettrait à Latécoère de se rapprocher physiquement du marché nord américain et ainsi s'ouvrir les portes d'un des premiers marchés aéronautiques.

Ladepeche.fr ajoute même qu’une réunion (« Mexico Now ») sera organisée à l'hôtel Pullman Centre de Toulouse demain par le gouvernement mexicain pour présenter à 150 décideurs aéronautiques les opportunités d'installation au Mexique.

Le site français qui se pose la question de savoir « comment Latécoère déjà très endetté pourra financer cette nouvelle implantation ? », précise toutefois que François Bertrand, président du directoire de Latécoère a nié vouloir réduire la voilure en Tunisie au profit du Mexique : « Il n'y a aucun plan de désengagement en Tunisie. Nous avons des négociations salariales comme dans toute entreprise. Tous nos sites sont en croissance d'environ 10 % y compris nos sites tunisiens » a-t-il réagi.

TUNISIAIT
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos