Nous sommes le vendredi 20 septembre 2019
Actualité économique

Lancement d’un mégaprojet touristique à Hammamet

10/03/2011 08:29
La « révolution de la dignité » a permis aux investisseurs étrangers de mieux apprécier le climat d’affaires en Tunisie. Ainsi, la Tunisie est devenue la destination privilégiée des investissements européens mais aussi américains qui ont marqué fortement leur présence notamment dans le secteur du tourisme.

Dans ce cadre, un mégaprojet touristique a été lancé à Hammamet (hôtel Tanit). Il s’agit, en effet, d’un complexe touristique intégré entre la Tunisie, les Etats-Unis et la Tchèque. Cela sans doute présente d’excellentes opportunités d’investissement dans le secteur touristique, ce qui aide à la construction de la nouvelle Tunisie dans les meilleures conditions et à « court terme ».
En effet, ce mégaprojet vise la construction d’une zone touristique intégrée afin de promouvoir la diversification et la mise en valeur des options touristiques. L’hôtel Tanit à Hammamet est le prolongement naturel du pôle touristique international. Cette région a été choisie pour ses spécificités environnementales et naturelles uniques.


Selon M. Fawzi Mrabti, un investisseur tunisien au Tchèque et partenaire dans ce projet, « ce mégaprojet comprend un port de plaisance, trois hôtels 5 étoiles de luxe, 1000 logements touristiques et résidentiels avec une vue sur la mer, un complexe de loisir intégré, des stations thermiques, des zones de loisir et d'animation…le tout vise à diversifier et à mettre en valeur les produits disponibles ». « Il s’agit tout simplement d’un séjour inoubliable », a-t-il ajouté.
M. Mrabti a ainsi précisé que la principale composante de ce mégaprojet c’est le grand bassin des orques, et celle des dauphins. Ce nouveau complexe touristique est le plus grand projet dans la méditerranée et l’un des plus importants projets touristiques dans le monde.

Il a, par ailleurs, précisé que la négociation est en cours avec trois investisseurs tchèques et autres américains.
Ce mégaprojet nécessite 36 mois de travail contenu, mais les travaux de la première tranche du projet ont été déjà commencés. Elle sera prête dans 12 mois.
En outre, les investisseurs s’engagent à accorder la priorité à la main d'œuvre tunisienne selon les besoins du projet et mettre en place une infrastructure de base plus développée ». « Avec ce grand investissement, le projet a pu employer environ 12 000 mains d’œuvres », a ajouté M. Mrabti.

INVESTIR EN TUNISIE
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos