Nous sommes le mardi 23 juillet 2019
Actualité économique

La Tunisie accède au statut de partenaire privilégié de l'UE

20/11/2012 05:23
La Tunisie a accédé, lundi 19 novembre, au statut de partenaire privilégié de l'Union Européenne (UE) dans le cadre de la 9ème session du Conseil d'association Tunisie-Union européenne (UE), tenue à Bruxelles.

La Tunisie a accédé, lundi 19 novembre, au statut de partenaire privilégié de l'Union Européenne (UE) dans le cadre de la 9ème session du Conseil d'association Tunisie-Union européenne (UE), tenue à Bruxelles.

La réunion du Conseil d'association Tunisie-UE a été présidée par le ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem, le Commissaire européen à l'Elargissement et à la politique européenne de voisinage Stefan Fule et la ministre chypriote des affaires étrangères (dont le pays préside l'Union Européenne) Erato Kozakou-Marcoullis.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, la Tunisie a convenu avec l'UE d'un plan d'action qui concernera les domaines politique, économique, social et financier, au cours de la période 2013-2017. Il s'agit de promouvoir le dialogue politique et d'intensifier les échanges économiques en vue de créer un espace économique commun qui ouvre des perspectives aux exportations tunisiennes sur le marché européen.

Le plan d'action Tunisie-UE prévoit également de développer la coopération dans les domaines de la recherche scientifique, de l'enseignement supérieur, des affaires sociales et de la circulation des personnes.
Il s'agit pour cela d'adopter une approche globale de la question migratoire, de promouvoir l'emploi dans les zones déshéritées et de renforcer l'appui financier de l'UE à la Tunisie, souligne-t-on de même source.

Lors de la réunion du Conseil d'association, la Tunisie et l'UE ont passé en revue les différents volets de la coopération bilatérale et les perspectives de leur développement dans le cadre d'un partenariat privilégié notamment dans les domaines de l'agriculture, du transport aérien et d'un accord de libre échange.

Les responsables européens ont réaffirmé leur engagement à soutenir la Tunisie et à l'aider à surmonter les difficultés de la transition démocratique, à réaliser un développement économique et social et à consolider les acquis de la révolution, indique le ministère des affaires étrangères.

La partie tunisienne a souligné que l'accès au statut privilégié constitue un choix stratégique qui sert les intérêts des deux parties, formant le vœu de voir réunies les conditions propices au renforcement du processus des réformes en Tunisie.

La rencontre a permis aux deux parties d'échanger les vues sur les derniers développements sur la scène internationale et régionale, en particulier l'Union du Maghreb Arabe (UMA), le dialogue 5+5 et l'Union pour la Méditerranée (UPM).

Espace Manager
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos