Nous sommes le vendredi 13 décembre 2019
Actualité économique

La câblerie Yazaki à Om Laârayes ferme définitivement ses portes

21/12/2011 08:14
La câblerie d'Om Laârayes, unité de production relevant du groupe japonais Yazaki, implantée dans la région du bassin minier à Gafsa (Sud Ouest de la Tunisie), a fermé définitivement ses portes, a annoncé mardi le Ministère de l'Industrie et de la Technologie.

La câblerie d'Om Laârayes, unité de production relevant du groupe japonais Yazaki, implantée dans la région du bassin minier à Gafsa (Sud Ouest de la Tunisie), a fermé définitivement ses portes, a annoncé mardi le Ministère de l'Industrie et de la Technologie.
Le groupe a justifié cet arrêt par les impacts des "grèves irrégulières et non annoncées des employés du site de production d'Om Laârayes, observées les 15 et 16 décembre 2011", a relevé le département de l'industrie dans un communiqué.

Selon Yazaki Tunisia "Ces grèves ont totalement arrêté la production et avaient des impacts très sérieux sur le travail d'un client du câbleur, obligeant la société à payer des pénalités énormes et touchant l'image du groupe sur le marché".

Malgré "de longues négociations avec les employés afin de les convaincre de reprendre le travail, ces derniers n'ont pas accepté de rejoindre leurs postes", a expliqué la société qui annonçait au ministère de l'Iindustrie sa décision de fermeture de l'unité.

Spécialisé dans la fabrication de faisceaux de câbles, le groupe japonais Yazaki compte cinq unités de production dans la région de Gafsa dont celle d'Om Laârayes. Ces unités emploient environ 2200 employés de la région.

L'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA) avait mis en garde, ce mois(décembre), contre les répercussions des mouvements de protestation, relevant que la continuité des grèves risque de "paralyser" l'activité économique en Tunisie.

M. Mohamed Moncef Marzouki, Président provisoire de la République a appelé, le 14 décembre 2011, le peuple tunisien à "une trêve sociale et politique de 6 mois" pour pouvoir sortir le pays du marasme économique.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos