Nous sommes le samedi 19 octobre 2019
Actualité économique

Injection de 1,5 million de litres de lait sur le marché chaque semaine

07/10/2011 12:30
Le ministère du Commerce et du tourisme a décidé d'augmenter l'approvisionnement en lait, à travers l'injection hebdomadaire de 1,5 million de litres sur le marché, en puisant du stock stratégique.

Le ministère du Commerce et du tourisme a décidé d'augmenter l'approvisionnement en lait, à travers l'injection hebdomadaire de 1,5 million de litres sur le marché, en puisant du stock stratégique.
Le ministère n'a pas écarté l'idée de laisser des opérateurs privés importer environ 3 millions de litres de lait, afin de combler "le manque temporaire", enregistré sur le marché et évalué, au cours de cette période, à près de 10%.

Le ministère est intervenu suite au manque observé au niveau de l'approvisionnement en lait conditionné, ces derniers temps, voire l'absence totale d'un certain nombre de marques de lait dans les espaces commerciaux, ce qui a provoqué une sorte de confusion et d'appréhension chez les citoyens.

M. Habib Dimassi, directeur général du commerce intérieur (ministère du Commerce), a précisé à l'agence TAP, que ce manque est dû aux ventes illégales sur le marché libyen, au cours de l'automne, période de basse lactation.

«Des quantités importantes de lait sont commercialisées illégalement en Libye», a-t-il souligné, sans dévoiler leur volume. Actuellement, un pack de lait se vend à la frontière tuniso-libyenne entre 1,5 et 2 dinars.

La situation s'est aggravée, avec l'arrêt de la production de l'usine "Laino" à Jendouba, suite à une grève observée par les employés de cette unité industrielle, jusqu'au 1er octobre courant. L'usine appartient au groupe "Délice" qui accapare 50% de la production de lait conditionné en Tunisie.

La frénésie d'achat des produits alimentaires dont les produits laitiers, a fait remarquer le responsable, s'accroît chez les citoyens avec les rumeurs qui circulent autour d'éventuelles perturbations dans l'approvisionnement du marché, à l'approche des élections du 23 octobre 2011.

"Le ministère, qui est parvenu à assurer les besoins du pays pendant la période de la révolution du 14 janvier, est capable, en toutes circonstances, de fournir les produits dans les quantités nécessaires", a affirmé le directeur général du commerce intérieur, précisant que les craintes des citoyens sont "injustifiées".

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos