Nous sommes le jeudi 17 octobre 2019
Actualité économique

Forum tuniso-émirati pour le partenariat et l'investissement

29/07/2011 14:31
La ministre émiratie du Commerce extérieur Sheikha Lubna Bint Khalid Al-Qassimi a recommandé, mercredi, à Tunis, l'enrichissement du cadre juridique régissant les relations entre la Tunisie et les Emirats Arabes Unis par des conventions économiques, commerciales et techniques dans l'ultime objectif d'éliminer les obstacles aux échanges commerciaux.

S'exprimant à l'ouverture du forum tuniso-émirati pour le partenariat et l'investissement, la ministre émiratie a indiqué que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays « demeure limité par rapport aux principaux partenaires commerciaux de chaque pays ».

Le volume des échanges commerciaux non pétroliers entre les deux pays, a-t-elle souligné, a atteint environ 153 millions de dollars américains en 2010 contre 90 millions de dollars en 2009, soit une hausse de 69%.

Les exportations tunisiennes vers l'Emirats Arabes Unis, a-t-elle ajouté, ont augmenté de 181% en 2010 par rapport à l'année 2009, dépassant ainsi les 63 millions de dollars, alors que le montant des exportations non pétrolières des Emirats vers la Tunisie s'est élevé à 39 millions de dollars, enregistrant une croissance de 81% par rapport l'année 2009. Quant au valeur de réexportation des Emirats Arabes Unis vers la Tunisie, Sheikha Lubna Bint Khalid Al-Qassimi a fait savoir que cette valeur a dépassé 50 millions de dollars, enregistrant ainsi une hausse de 9% par rapport à l'année 2009.

Elle a, également, indiqué que les échanges commerciaux non pétroliers entre les deux pays ont réalisé, au cours du premier trimestre de l'année 2011, une croissance de 26,5% par rapport à la même période de l'année 2010, pour atteindre une valeur de 29,3 millions de dollars.

De son côté, M. Abdelhamid Triki, ministre de la Planification et de la Coopération Internationale a rappelé que 14 entreprises Emiraties ont investi en Tunisie 3 milliards de dollars dans des projets qui ont permis de générer environ 6 mille emplois, formant l'espoir de voir les Emirats Arabes Unis contribuer à l'effort du développement national, notamment après la révolution du 14 janvier 2011.

Présent à cette rencontre, le Président du groupe « Boukhater » promoteur du projet « Tunis Sport City » Abderrahamen Mohamed Boukhater a déclaré à l'Agence TAP, que « l'absence de la transparence » dans le régime du président déchu, « est la cause principale de l'hésitation des investisseurs Emirats à investir en Tunisie ». «Les plans du réalisation de ce projet sportif sont disponibles.» a-t-il relevé, précisant que ce méga-projet dont le coût total de réalisation est estimé à environ 5 milliard de dollars, « doit démarré après 6 mois ».

A rappeler que le pays des EAU est le premier investisseur arabe en Tunisie dont le volume des investissements a atteint une dizaine de milliards de dollars, selon le ministère du commerce extérieur des EAU.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos