Nous sommes le lundi 26 août 2019
Actualité économique

En conclave à Benghazi, des hommes d’affaires tunisiens et libyens discutent de projets concrets de partenariat

20/12/2011 10:54
Des hommes d’affaires tunisiens, ont indiqué, lundi à Benghazi, lors d’une rencontre avec leurs homologues libyens, qu’ils envisagent d’identifier des projets concrets de partenariat et de promouvoir la coopération entre les deux pays par la création de joint-ventures.

Des hommes d’affaires tunisiens, ont indiqué, lundi à Benghazi, lors d’une rencontre avec leurs homologues libyens, qu’ils envisagent d’identifier des projets concrets de partenariat et de promouvoir la coopération entre les deux pays par la création de joint-ventures.

M. Mohamed Ben Hmida, directeur général (DG) du groupe «Amen Santé», holding d’établissements privés de santé en Tunisie, a formulé l’espoir de trouver des bailleurs de fonds pour la construction, en 2012, de deux cliniques à la capitale libyenne Tripoli et à Benghazi, à l’Est de la Libye.

« Ce projet, une fois réalisé, permettra d’employer des tunisiens en Libye, que ce soit durant la période de reconstruction du pays (besoins de toutes les spécialités de bâtiment) ou ultérieurement, soit lors de son entrée en service », a-t-il déclaré à l’envoyé spécial de TAP à Benghazi.

Selon M. Ben Hmida, les deux cliniques auront besoin de près de 1000 cadres médicaux et paramédicaux (médecins, infirmiersà.). Amen Santé, mise dans ce cadre, sur l’amélioration du climat des affaires en Libye, d’un côté et de l’autre sur l’expertise du groupe dans ce domaine, a encore relevé M. Ben Hmida.

Pour M. Walid Hlal, directeur général adjoint de la société «Delta Impression», la participation à cette mission en Libye vise à repérer les demandes du marché libyen en matière d’imprimerie, d’emballage et de conditionnement des produits alimentaires, des médicaments et des pièces de rechanges. Sur la base d’un diagnostic préliminaire, la société va identifier un plan d’exportation de ces produits sur le marché libyen, a-t-il ajouté.

M. Nafti Adouni, chef de service du développement dans une entreprise spécialisée en ingénierie et réalisation de projets, a relevé, pour sa part, que son entreprise œuvre à apporter son aide en ce qui concerne le transfert des technologies pour développer les gisements de pétrole en Libye et traiter les eaux dans les sociétés pétrolières dans ce pays. La société dispose déjà de deux bureaux à Tripoli et à Benghazi outre son bureau en Tunisie qui emploie plus de 300 personnes.

L’entreprise est en mesure de créer environ 1000 emplois en Libye a-t-il prévu, à l’instar de l’expérience de la société en Algérie.

M. Samir Ben Charifa, directeur général d’un groupe d’hôtellerie et de tourisme à Sousse «Karkouen hôtels», a souligné que l’objectif de sa visite à Benghazi est d’entrer en contact avec un partenaire libyen pour le développement d’un de ses projets à Sousse. L’hôtelier a par ailleurs exprimé sa volonté de créer des projets touristiques en Libye, «si les autorités libyennes rassurent les investisseurs dans ce sens», a-t-il commenté.

«La ville de Benghazi est dotée d’un potentiel naturel prometteur et notre groupe est en mesure d’assurer l’assistance requise, notamment, dans le domaine de la formation», a-t-il relevé.

Côté libyen, les hommes d’affaires qui ont pris part à cette rencontre, estiment que ce genre de visites ne manquera pas de raffermir les liens de coopération et de partenariat entre la Libye et la Tunisie, recommandant, toutefois, de conférer davantage d’efficience à ces manifestations à travers l’organisation de rencontres sectorielles.

M. Hassan Bik, délégué général du groupe libyen «Al Mahabba», a affirmé que le groupe projette de recruter près de 500 ouvriers dans les services de restauration au profit des sociétés pétrolières opérant en Libye. Il a fait savoir que l’une des filiales du groupe libyen emploie environ 400 personnes en Tunisie.

Cette mission de 70 hommes d’affaires tunisiens en Libye, est organisée, du 18 au 20 décembre 2011, par la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT).

Son objectif est de coordonner pour la réalisation des objectifs des deux révolutions tunisienne et libyenne dont notamment la contribution au développement économique des deux pays.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos