Nous sommes le jeudi 17 octobre 2019
Actualité économique

Des problèmes dans la réalisation des projets routiers

06/01/2012 10:41
Près de 90% des projets routiers, en cours de réalisation dans différentes régions du pays moyennant des investissements de l'ordre de mille millions de dinars, rencontrent des difficultés de réalisation en raison de problèmes fonciers et techniques, outre les grèves, les protestations et les attaques que subissent les chantiers de travaux.

Près de 90% des projets routiers, en cours de réalisation dans différentes régions du pays moyennant des investissements de l'ordre de mille millions de dinars, rencontrent des difficultés de réalisation en raison de problèmes fonciers et techniques, outre les grèves, les protestations et les attaques que subissent les chantiers de travaux.

Ces projets concernent, selon un communiqué rendu public, jeudi, par le ministère de l'Equipement, les autoroutes Sfax-Gabès et Oued Zarga-Bousalem, les déviations dans certaines villes, en plus des projets de modernisation des routes nationales et régionales dans les gouvernorats de Kasserine, Gafsa, Béja, Ben Arous, Jendouba, Nabeul, Kef, Siliana, Kébili, Gabès et du Kef.

Le ministère de l'Equipement a décidé, au cours d'une séance de travail tenue, mercredi à Tunis, d'exposer la situation au Gouvernement pour prendre les décisions nécessaires permettant de résoudre les problèmes rencontrés actuellement.

L'objectif est de garantir le succès de ces projets caractérisés par une grande capacité d'emploi et de simplifier les mesures d'expropriation tout en garantissant les droits des citoyens.

Cette rencontre à laquelle ont assisté M. Mohamed Salmane, ministre de l'Equipement et Mme Chahida Ben Fraj Bouraoui, secrétaire d'Etat à l'Habitat, a permis de mettre en exergue l'importance de développer la formation en ingénierie, d'améliorer l'organisation et la qualité et de mettre à niveau le secteur des travaux publics.

Les intervenants ont plaidé, lors de cette séance de travail, pour le renforcement de la réflexion en matière de révision des choix stratégiques de l'Etat dans le domaine de l'infrastructure de base.

Notons qu'une séance de travail a été tenue auparavant en présence du ministre de l'Equipement et des présidents directeurs généraux des entreprises relevant du ministère.

Elle a été consacrée au suivi du système du logement social financé à travers le Fonds de promotion du logement social (FOPROLOS), à l'aménagement des quartiers populaires et à l'amélioration des conditions de vie.

Le ministre a mis l'accent sur la nécessité de prendre des décisions urgentes qui répondent à l'ensemble des critères à même d'assurer une vie décente et équilibrée dans les régions intérieures.

Le but est de fournir un logement décent aux catégories sociales défavorisées, en plus de la réhabilitation de 29 quartiers populaires répartis sur 14 gouvernorats intérieurs et la réalisation des projets programmés pour 2012, lesquels ont trait à la rénovation et l'encadrement.

Il a également été décidé de constituer dans les meilleurs délais une commission spécialisée chargée d'examiner l'ensemble des problématiques entravant le développement du logement social (augmentation du coût de construction et d'aménagement, rareté des terrains constructibles) et de proposer des solutions permettant de développer ce secteur.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos