Nous sommes le samedi 19 octobre 2019
Actualité économique

Coopération tuniso-libyenne: pour la réalisation d'une complémentarité réellement efficiente

09/01/2012 08:58
Près de 80 hommes d'affaires tunisiens, opérant dans divers secteurs, ont pris part, dimanche, à Tripoli, à une rencontre tuniso-libyenne sur le thème « Pour une complémentarité économique efficiente ».

Près de 80 hommes d'affaires tunisiens, opérant dans divers secteurs, ont pris part, dimanche, à Tripoli, à une rencontre tuniso-libyenne sur le thème « Pour une complémentarité économique efficiente ».

Organisée par la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect), en étroite collaboration avec la Chambre du commerce, de l'industrie et de l'agriculture de Tripoli et le Club libyen des hommes d'affaires, cette rencontre, à laquelle ont participé une centaine d'investisseurs et d'hommes d'affaires libyens, s'inscrit dans le cadre des efforts ciblant à impulser la coopération bilatérale et booster le processus de développement dans les deux pays voisins, tout en veillant à nouer de nouvelles relations d'affaires.

M. Ahmed Kouchi, chef de cabinet du ministère de l'Economie et du commerce libyen, a affirmé, lors de cette rencontre, que les opportunités de coopération tuniso-libyennes sont énormes, mais la réalisation des objectifs assignés est tributaire de "la bonne volonté de travailler ensemble et de jeter les bases d'une coopération fructueuse".

« Actuellement, a-t-il ajouté, nous sommes déterminés à créer la nouvelle Libye et à rompre avec les anciens comportements anarchiques de l'ancien régime ».

Il a, par ailleurs, fait savoir que la Libye, le seul pays de par le monde qui ne dispose pas d'une base de données, ni d'archives, oeuvrera à organiser et à structurer ses différentes activités et transactions économiques outre l'instauration d'un climat d'affaire favorable et attractif pour les investisseurs.

Finalement, il a souligné que la Tunisie dispose d'un avantage comparatif par rapport aux autres pays, celui de la proximité et des bonnes relations de voisinage, lesquelles se sont renforcées davantage durant la révolution libyenne. Il a rappelé, à ce propos, que le passage de Dhehiba Wazen a constitué, des mois durant « le poumon qui nous a permis de respirer ».

De son côté, M. Mohamed Ben Ayed, chargé d'affaires à l'ambassade tunisienne à Tripoli, a indiqué « nous sommes appelés, à l'heure actuelle, à identifier les instruments opérationnels, que nous devons mettre en place, afin de concrétiser les opportunités de coopération bilatérale ».

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos