Nous sommes le mardi 15 octobre 2019
Actualité économique

Cellcom s'installe au Maroc

02/04/2014 21:00
Cellcom compte installer, au courant du mois d'avril, une filiale au Maroc, « si tout se déroule comme prévu », a déclaré à l'agence TAP, Mohamed Ben Rhouma, PDG de cette société privée tunisienne, spécialisée dans la commercialisation, la distribution et le service en matériel et équipements de télécommunications.

La société, qui consolide, peu à peu, son positionnement sur le marché local avec une part de marché estimée, actuellement, d'après Ben Rhouma, à 20 %, "veut conquérir d'autre marchés, en donnant la priorité, dans son élan d'expansion, aux régions du Maghreb et de l'Afrique".

Ainsi, après "Cellcom Maroc", la société envisage d'aller vers les marchés libyen, mauritanien et algérien, a fait savoir Mohamed Ben Rhouma, précisant que ces projets sont inscrits dans les plans à court et à moyen termes de la société.

A l'horizon 2017, l'entreprise, introduite récemment, sur la Cote de la Bourse de Tunis, ambitionne de porter sa part de marché à 25% et doubler les revenus de son label "Evertek", en les portant de 30,282 MD, à 65,470 MD.
Jusqu'à ce jour, la société, qui emploie environ 130 personnes, veut profiter de son introduction en bourse, pour réaliser ses objectifs et appuyer son élan de développement à l'international, "après avoir réussi son pari sur le marché local", a encore indiqué le premier responsable de la société.

Interrogé sur l'apport de la Bourse pour Cellcom et pour les sociétés tunisiennes en général, le PDG a indiqué que cette introduction a pour avantages d'assurer "plus de visibilité, plus de confiance en nos produits et encore, une illustration de transparence, de sérieux et de bonne gouvernance". "J'encourage les entreprises tunisiennes à aller sur la Cote de la Bourse, elles ont tout à gagner", a-t-il conclu.

Tunisia IT
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos