Nous sommes le jeudi 19 septembre 2019
Actualité économique

Carthage Cement dévoile son site de Jbel Ressas

12/08/2011 10:31
C’est en grande pompe et en présence d’un grand nombre de journalistes et de partenaires que Carthage Cement a organisé hier jeudi 11 août 2011 une visite de presse à leur site de Jbel Ressas (Mornag, Ben Arous).

C’est en grande pompe et en présence d’un grand nombre de journalistes et de partenaires que Carthage Cement a organisé ce jeudi 11 août 2011 une visite de presse à leur site de Jbel Ressas (Mornag, Ben Arous). Cette riche carrière d’une superficie de 218 hectares, propriété de la société, possède à elle seule des matières premières importantes estimées à cent ans d’exploitation.

Devant l’assistance nombreuse, les responsables de Carthage Cement à leur tête l’administrateur judiciaire Hatem Garbouj et leurs partenaires étrangers (essentiellement des superviseurs turcs et des Danois ) ont procédé à une présentation générale du site, depuis la phase d’extraction dans la carrière de calcaire (d’une capacité de 1600 tonnes/h) jusqu’à la production de ciment estimée à 7800 tonnes par jour.

Société anonyme créée en octobre 2008 avec un capital de 145.423.927 dinars (dont 49,7 % détenu par de petits porteurs en Bourse), Carthage Cement s’investit dans l’extraction minière, la production et la vente des agrégats issus de la carrière de Jbel Ressas (déjà operationnelle au moment de la création de la société), la production et la vente de béton prêt à l’emploi (Ready mix) à partir d’octobre 2010. Mais la vraie production et la vente du ciment ne commenceront qu’en octobre 2012.

L’un des moments forts de la visite a été d'ailleurs le constat de visu de l’état d’avancement des travaux de réalisation de la nouvelle cimenterie. Etalée sur un site de 54 hectares, les travaux vont bon train. Et les ouvriers s’activent pour que tout soit fin prêt le 22 septembre 2012, date de mise en marche du four. Tandis que la date de production du premier clinker a été arrêtée au 13 octobre 2012.

Les travaux d’avancement d’engineering sont d’ailleurs achevés à 100% pour l’engineering mécanique, 85 % pour l’engineering électrique, 82% pour les ouvrages de génie civil (béton) et à 75 % pour la structure métallique.

A noter que malgré la crise post-révolution, Carthage Cement affiche une santé irréprochable. Que ce soit au niveau de la production (hausse de 19 %), du chiffre d’affaires (+38 %) ou des investissements réalisés, les données relatives aux 6 premiers de l’année 2011 affichent une hausse notoire par rapport à la même période de l’année précédente.

Ainsi, l'essentiel des investissements réalisés durant le deuxième trimestre 2011 (109 millions de dinars) concernent essentiellement les arrivages d’équipements de la cimenterie (90,1 MDT), les travaux de construction de la cimenterie (14,9 MDT), les travaux d’engineering et de supervision de la cimenterie (2,5 MDT)...

La Tunisie compte actuellement six producteurs de ciment gris, avec une capacité totale de production de 7,5 millions de tonnes par an. Carthage Cement compte y participer à raison de 2,3 millions de tonnes/an.

 

INFO TN
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos