Nous sommes le samedi 19 octobre 2019
Actualité économique

BCT: Fournir la liquidité nécessaire aux banques pour le financement de l’économie

15/12/2011 11:18
Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), réuni mercredi, a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la BCT et a recommandé de continuer à fournir la liquidité nécessaire aux banques

Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), réuni mercredi, a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la BCT et a recommandé de continuer à fournir la liquidité nécessaire aux banques, afin de leur permettre de consolider leurs efforts de financement des entreprises et de stimuler la reprise du rythme de l’activité économique.
Il a enregistré la poursuite de la détérioration de la conjoncture mondiale et le ralentissement de la croissance et notamment dans la zone Euro et leurs retombées sur l’activité économique nationale.

Les difficultés internes conjuguées à la détérioration de la situation extérieure ont engendré un accroissement du déficit des paiements courants qui a atteint 6,5% du PIB à la fin du mois de novembre dernier. Quant aux réserves en devises, elles se sont situées à 10 504 MD ou l’équivalent de 113 jours d’importation à la date du 13 décembre courant, contre près de 5 mois au terme de l’année 2010.

Sur le plan monétaire, le Conseil a enregistré la poursuite de l’accroissement des besoins des banques en liquidité au mois de décembre courant, ce qui a nécessité l’intervention de la Banque centrale pour soutenir le secteur bancaire dans ses efforts de financement des entreprises et ce, par l’injection d’une enveloppe moyenne d’environ 3 616 MD.

Le taux d’intérêt moyen sur le marché monétaire s’est situé à 3,39% au cours de la première période du mois de décembre contre 3,16% pour le mois de novembre.

S’agissant des prix, le conseil a noté que le taux d’inflation a atteint une moyenne de 3,5% à fin novembre 2011, avec un certain recul des tensions inflationnistes depuis le mois de novembre.

Le conseil s’est, aussi, penché, sur le statut institutionnel de la Banque Centrale et a enregistré avec satisfaction la réaction de l’Assemblée Nationale Constituante à son communiqué du premier décembre, qui a appelé à renforcer l’indépendance de l’Institut d’émission et à consacrer ce principe dans la constitution.

En effet, la constituante a réservé dans la loi constitutive portant organisation provisoire des pouvoirs publics, un article spécifique à la Banque Centrale comportant des mécanismes qui assurent certains fondements de son indépendance et de sa responsabilisation.

Ceci constitue, un message clair à même de contribuer à rétablir la confiance chez les opérateurs économiques.

TAP
Espace entreprise
Si vous n'avez pas encore d'espace professionnel,
inscrivez-vous maintenant

Mot de passe oublié?
Publicité
Newsletter

Pour vous inscrire à notre lettre d'infos